Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2016

La fille de Montargis.

Dans la ville, une voiture roule au ralenti, deux de ses occupants, à l’arrière, prennent films et photo par les vitres entr’ouvertes. Curieuse manie de faire des images plutôt que de s’arrêter pour regarder. Le véhicule prend le même chemin que moi, mettra moins de temps mais n’aura pas les mêmes plaisirs. Sans doute n’a-t-il pas le loisir que j’ai non plus : sur la plaque d’immatriculation, je vois que le véhicule vient de Montargis. La Venise du Gâtinais. Celle dont parlent les enfants de l’école dans « la Partie de cache-cache ». Je vérifie, ce soir, il y a 666,6 km entre Montargis, et l’autre Venise, la petite, celle du Languedoc, ça ne s’invente pas. Cette jeune fille, derrière, les a-t-elle faits dans la journée ou s’apprête-t-elle, avec sa famille, à rentrer chez elle ? Je ne le saurai pas, et ça n'est pas le sujet : elle a réinventé ma damnation, mais aujourd’hui je m’en fous.

19:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.