Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2015

1500ème.

image.jpgPlus, en réalité, vu que j'ai dû effacer quelques dizaines de notes pour gagner de l'espace (l'hébergeur me rappelant avec force depuis quelques semaines que j´ai atteint 95% de ma mémoire vive!), mais l'étape est suffisamment signifiante pour que je la souligne: j'ai ouvert ce blog en 2009, au moment de la sortie de Tébessa, 1956 puis de sa sélection dans les dix de Lettres-Frontière. Je suis passé au mode quotidien peu après avoir rencontré Christian Chavassieux et son Kronix. J'ai voulu rendre compte des moments que je vivais, m'en convaincre, peut-être, retrouver cette volonté d'arrêter l'instant que je trouvais dans les portraits que j'écrivais alors. J'ai juré une ou deux fois, en six ans, d'arrêter le blog, irrévocablement, comme j'avais juré d'arrêter d'écrire "la partie de cache-cache", en 2004. Les années ont passé, je ne convaincrai jamais tout le monde que l'exercice n'est pas narcissique, mais je remercie tous ceux qui ont fait de ce rendez-vouau journalier une des étapes de leur quotidien. Je sais au moins que faire de mes 5% restants. Pour la suite, ce sera peut-être ailleurs, sur un autre Cheval de Troie, mais avec un désir curieusement indemne.

en cadeau, ma photo du matin, sans trucages, ni retouches, juste en léger contre-jour.

Les commentaires sont fermés.