Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2021

352.

Elle pensait à l’histoire ukrainienne que sa mère lui racontait, quand elle était petite, à Vienne. Celle de Kotyhorochko, né d’un petit pois avalé par sa mère, qui grandit de minute en minute et, devenu un héros, part se battre contre les dragons, en particulier celui qui a capturé sa sœur ainée et tué ses deux frères venus à son secours, avant qu’il naisse. Il lui semblait qu’Olga le soufflait de nouveau à son oreille, ce conte, lui disait que, comme Kotyhorochko, le Roule-petit-pois, elle libèrerait son frère à défaut de la ressusciter elle. Le tout avec le même calme, le même sourire que celui qu’elle avait arboré rue de Varenne, juste avant de s’éteindre. Ça suffit à Aurelia pour ne pas douter du succès de son entreprise.

08:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.